L'externalisation peut vraiment être bénéfique pour un certain nombre de raisons. Certaines entreprises bénéficient d'avantages tels que la réduction des coûts de main-d'œuvre, l'augmentation de la main-d'œuvre, l'accès à des experts de l'industrie et une flexibilité accrue grâce à l'externalisation. Cependant, malgré les avantages évidents de l'externalisation, il y a des situations où l'externalisation n'est pas une bonne idée. Bien qu'il existe un certain nombre de scénarios où l'externalisation est une option commerciale viable, il existe d'autres scénarios où l'externalisation n'est pas la meilleure idée. Dans ces situations, il est préférable de garder le travail à l'interne plutôt que d'essayer de régler une situation d'externalisation. Quand l'externalisation est trop coûteuse L'un des principaux avantages de l'externalisation est la réduction des coûts. Dans de nombreux cas, l'externalisation se traduit par une réduction des coûts de main-díúuvre, car les coûts tels que la sécurité sociale, les soins de santé et l'indemnisation des travailleurs sont éliminés. De plus, l'efficacité accrue résultant de l'externalisation de tâches à des experts de l'industrie peut également se traduire par une réduction des coûts. Malgré ces nombreuses possibilités de réduction des coûts, il existe des situations où l'externalisation pourrait être la solution de rechange la plus coûteuse et où elle pourrait aussi entraîner une perte financière plutôt qu'un gain. Il peut s'agir d'une situation où le coût de l'externalisation à un expert hautement spécialisé dépasse le budget du projet. Les frais d'inscription pour les personnes ayant des diplômes ou des domaines d'expertise hautement spécialisés sont souvent très élevés. Une autre situation possible est celle où il serait trop coûteux de trouver une personne qualifiée pour accomplir des tâches spécialisées. Lorsque l'externalisation vous fait perdre le contrôle Même lorsque des tâches ou des projets sont externalisés, l'entreprise responsable du travail aime continuer à gérer le projet et à suivre de près l'avancement des tâches. Il est important pour l'entreprise de continuer à gérer le projet même après son externalisation, car ce sont eux qui sont responsables de la réussite du projet. Chaque fois qu'une personne ou une entreprise veut lui refuser l'accès aux dossiers ou aux documents d'un projet, l'externalisation est une mauvaise idée. L'entreprise qui a un intérêt direct dans les résultats du projet ne devrait jamais être exclue de participer à la prise de décisions concernant le projet. Avant d'externaliser une tâche ou un projet, il faut veiller à établir des critères pour la gestion du projet. Selon la durée et la complexité du projet, il peut également être judicieux de prévoir des réunions régulières pour faire le point sur l'avancement du projet. Pendant ce temps, l'entrepreneur ou entreprise doit fournir à l'employeur toute la documentation nécessaire pour évaluer l'avancement du projet et vérifier qu'il est toujours en voie d'achèvement dans les délais prévus. Lorsque l'externalisation n'est pas permise Parfois, l'externalisation n'est pas une bonne idée simplement parce qu'elle n'est pas permise par les exigences contractuelles. Certains contrats de projet peuvent contenir des stipulations stipulant que les travaux ne peuvent être confiés à un particulier ou à une autre entreprise. L'insertion d'une telle clause dans un document contractuel fait partie des droits des clients. Lorsqu'ils embauchent une entreprise particulière pour réaliser un projet ou une tâche, ils s'attendent à ce que tous les travaux liés au projet ou à la tâche soient exécutés par des membres de cette entreprise, sauf indication contraire lors de la négociation du contrat. Violer les documents contractuels dans cette situation n'est pas une bonne idée. L'entreprise pourrait être pénalisée par le client. Les pénalités peuvent inclure le fait de retenir le paiement ou de refuser d'attribuer de futurs projets ou tâches à l'entreprise voir des pénalités financières dans les cas les plus extrêmes.