La réponse simple à cette question est oui, non et peut-être. Ce n'est peut-être pas une réponse si simple parce que c'est une question particulièrement chargée. Le sujet de l'externalisation est un sujet très sensible pour beaucoup. Certains croient que l'externalisation, que ce soit à l'étranger ou dans votre région, prive des personnes qualifiées de leur emploi, tandis que d'autres, qui profitent de l'externalisation, défendent fermement cette pratique. Dans le présent article, nous nous pencherons sur la question de l'externalisation et nous examinerons des scénarios où la qualité est compromise ainsi que des scénarios où elle ne l'est pas.   Qu'est-ce que l'externalisation ?   Pour ceux qui ne savent pas très bien ce qu'implique l'externalisation, la présente section en explique les grandes lignes. Dans sa forme la plus élémentaire, l'externalisation consiste à employer une personne ou société à l'extérieur de l'organisation pour accomplir des tâches précises en vue d'obtenir une compensation monétaire. L'externalisation peut se faire sur une base par projet, pour une période de temps déterminée ou sur une base continue pour une période indéterminée. Pour beaucoup, le mot externalisation a une connotation très négative. Quand ils pensent à l'externalisation, ils imaginent des employés mineurs dans des pays du tiers monde travaillant pour des salaires qui seraient dérisoires selon nos normes. Cependant, l'externalisation a beaucoup évolué et ne ressemble plus à ce stéréotype. En fait, beaucoup d'externalisation se fait à l'intérieur de nos contrées par des entrepreneurs avisés qui commercialisent leurs capacités en tant qu'entrepreneurs indépendants ou PME.   Quand l'externalisation compromet la qualité   La réponse la plus simple à cette question est que la qualité est compromise lorsque le prix devient le seul facteur déterminant dans la sélection d'un candidat ou entreprise pour accomplir la tâche externalisée. Bien sûr, cette réponse n'est pas tout à fait exacte parce que la vérité est qu'il y a des employés et entreprises très instruits et qualifiés que cela soit dans nos contrées ainsi qu'à l'étranger qui sont tout à fait capables d'accomplir des tâches.   Cependant, il est très courant pour un individu ou une entreprise de laisser le prix devenir plus important que la qualité du travail ou service. Lorsque cela se produit, la qualité est souvent compromise au profit d'un profit plus important. C'est le cas, par exemple, des sites internet où l'on trouve régulièrement la liste des projets d'externalisation et où les candidats éventuels présentent leurs soumissions pour ces projets. Bon nombre de ceux qui utilisent ces sites internet choisissent couramment le soumissionnaire proposant l'offre la plus basse sans tenir compte des qualifications, de l'expérience, de la compréhension de la clientèle cible ou marché et des propositions du soumissionnaire. Dans la plupart des cas, ces personnes se rendent compte qu'elles commettent une erreur coûteuse lorsque le travail qu'elles reçoivent est inadéquat à leur souhait de départ.   Quand l'externalisation ne compromet pas la qualité   L'externalisation ne compromet pas toujours la qualité. En fait, dans de nombreux cas, l'externalisation n'est pas seulement l'option la plus abordable, mais elle fournit aussi les candidats ou entreprises les plus qualifiés. Une façon d'éviter les pièges d'une qualité compromise par l'externalisation est de présélectionner soigneusement les candidats ou entreprises avant de prendre une décision. Ce processus devrait être pris aussi au sérieux que l'embauche d'un employé à temps plein, car le travail de cette personne ou entreprise aura des répercussions sur vous en tant qu'individu ou sur votre entreprise. Si l'on fait preuve de diligence raisonnable dans le choix du bon candidat ou entreprises, il est peu probable que la qualité soit compromise.   Lorsque vous confiez du travail à une personne ou à une entreprise, il est important de lui demander des renseignements détaillés sur ses qualifications et de vérifier tous les renseignements fournis.