Si vous restez assez longtemps dans la profession d'accompagnement de personnes "coaching", vous finirez par rencontrer ce que les professionnels de l'industrie appellent des " clients à problèmes " ou plus vulgairement des "clients toxiques", des clients qui sont difficiles à traiter pour une raison quelconque et qui doivent souvent être traités avec des gants comme pour les enfants. Le comportement lui-même varie et peut aller de la colère jusqu'a d'autres travers comme des commentaires inappropriés. Vous devez élaborer une stratégie pour faire face à ces clients à problèmes et voir si vous pouvez changer leur comportement, sinon, votre stratégie devrait inclure un plan pour vous en séparer.
  1. s'engager en faveur de leur succès, mais ne les laissez pas aller trop loin. Vous voulez être présent pour vos clients et vous voulez qu'ils réussissent, mais si vous vous investissez trop dans leur succès, vous allez être accablé quand ils n'y arriveront pas. Ne laissez pas le résultat d'un projet de coaching vous faire sentir émotionnellement responsable. De plus, assurez-vous de ne pas trop vous rapprocher personnellement de votre client.
  2. Faites attention aux signes avant-coureurs : Il y a souvent des signes avant-coureurs que vous pouvez surveiller lorsque vous travaillez avec des clients pour repérer un problème bien avant qu'il ne se produise. Bien sûr, il faut de l'expérience pour que vous puissiez identifier les clients à problèmes au début d'une relation commerciale, mais il suffit d'apprendre de chacun d'entre eux et de rechercher les signes avant-coureurs chez les futurs clients afin de pouvoir couper court dès le début et éviter qu'ils n'aillent trop loin.
  1. lorsque votre énergie faiblit, relâchez-les! : Si vous avez un client qui vous épuise à chaque fois que vous lui parlez, même s'il ne le fait pas intentionnellement, vous voudrez peut-être envisager de lui couper les accès pour vous joindre. Si vous avez un client qui vous fait vous sentir mal à l'aise après une séance, cela pourrait facilement s'insinuer dans votre vie personnelle, voir dans les relations avec d'autres clients.
 
  1. Dites ce que vous avez à dire : Assurez-vous de communiquer ce que vous avez à dire et surtout de ne pas être indirect ou encore vague dans vos explications. Assurez-vous que les gens vous comprennent, que vous avez établi des règles de base fermes et que vous rappelez les gens à leur bienséance quand ils en ont besoin. De plus, si vous avez un client qui ne vous semble plus convenir à votre méthodologie d'accompagnement et coaching, parlez-en et dites-le-lui plutôt que de le laisser continuer, ainsi vous rendrez un grand service à chacune des partie.
       

No Comments

Be the first to start a conversation

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

*